MENU

Chez soi

 

Pour la neuvième fois depuis 1999, le Championnat mondial junior de hockey sera disputé en sol canadien, Vancouver et Victoria étant cette année les villes d’accueil. À chaque fois ou presque, le classement final des médailles a été déterminé par un affrontement Canada-Russie.

1999 @ Winnipeg 
Malgré une performance remarquable du gardien Roberto Luongo (Titan d’Acadie-Bathurst), le Canada s’incline 3-2 en prolongation devant une formation russe supérieure. Le tournoi se déroule dans six villes manitobaines, dont le vétuste Winnipeg Arena. Au fil des 20 années suivantes, le tournoi, quand il aura lieu au Canada, sera disputé dans des stades vastes, à la capacité plus grande. La Slovaquie, qui compte dans ses rangs plusieurs joueurs de la Ligue Canadienne de hockey, décroche le bronze devant la Suède, sa toute première médaille dans cette compétition.

2003 @ Halifax 
Après avoir défait les États-Unis en demi-finale dans une bataille rangée, le Canada affronte encore une fois la Russie dans le match pour la médaille d’or. Les Canadiens, incapables de défendre l’avance d’un but qu’ils détiennent en début de 3e période, s’inclinent de justesse 3-2. La Russie, gagnante de la finale contre la République tchèque l’année précédente, remporte une deuxième médaille d’or d’affilée et sa troisième en cinq ans. La Finlande gagne la médaille de bronze devant les États-Unis.

2006 @ Vancouver
À Vancouver, la formation canadienne est bien différente de celle qui, un an plus tôt à Grand Forks, avait remporté sa première médaille d’or depuis 1997 grâce à la présence de nombreuses étoiles. Encouragé par une foule enthousiaste, le Canada remporte l’or, une victoire sans appel de 5-0 sur la Russie. La Finlande enlève le bronze face aux Américains. Ce tournoi allait marquer le début d’une série de succès pour le hockey canadien à Vancouver. En effet, les Giants gagneront la Coupe Memorial sur leurs terres le printemps suivant et, en 2010, les équipes masculine et féminine décrocheront la médaille d’or olympique.

2009 @ Ottawa 
En demi-finale, le Canada défait la Russie 6-5 en fusillade après avoir vu Jordan Eberle soulever la foule en créant l’égalité à 5,4 secondes de la fin de la 3e période. Les Canadiens affrontent en finale une formation suédoise qui, malgré la présence des dé-fenseurs étoiles Erik Karlsson et Victor Hedman, ne peut rivaliser avec le Canada, vainqueur 5-1. Cody Hodgson (Battalion de Brampton), John Tavares (Generals d’Oshawa) et Eberle (Pats de Regina) prennent les trois premières places du classement des marqueurs du tournoi.

2010 @ Saskatoon 
Eberle s’illustre encore en créant l’égalité grâce à deux buts en fin de match, ce qui provoque la prolongation. L’Américain John Carlson (Knights de London) met fin au rêve du Canada de remporter une sixième médaille d’or d’affilée au Mondial junior quand il mar-que en contre-attaque après qu’Alex Pietrangelo (IceDogs de Niagara) eut raté une chance à l’autre bout de la patinoire. La Russie perd en quart de finale contre la Suisse en prolongation avant de s’incliner devant la Finlande dans le match pour la cinquième place.

2012 @ Calgary 
Toujours piqué au vif par la remontée spectaculaire de la Russie un an plus tôt à Buffalo, le Canada gagne sans mal les matchs préliminaires à Edmonton avant d’avoir sa chance de prendre sa revanche en affrontant les Russes en demi-finale, à Calgary. D’entrée, le Canada trébuche et voit ses rivaux se donner une avance de 6-1 à la stupéfaction de la foule du Saddledome. Dans un sursaut d’énergie, le Canada marque quatre buts en cinq minutes en 3e période, mais ne parvient pas è créer l’égalité. La Russie perdra le match de la médaille d’or contre la Suède tandis que le Canada battra facilement la Finlande pour décrocher le bronze.

2015 @ Toronto 
Le Canada remporte tous ses matchs préliminaires à Montréal. À Toronto, les Canadiens gagnent sans aucun mal leur quart de finale et leur demi-finale, totalisant 13 buts contre le Danemark et la Slovaquie tout en n’en accordant qu’un seul. Les Russes les attendent de pied ferme en finale, mais voient leurs éternels rivaux de donner une avance de 5-1. Comme le Canada l’avait fait à Calgary trois ans plus tôt, la Russie effectue une remontée spectaculaire, marquant trois buts sans riposte, mais les Canadiens s’accrochent pour l’emporter 5 à 4 et gagnent ainsi leur première médaille d’or depuis 2009. La Slovaquie répète son exploit de 16 ans plus tôt à Winnipeg en défaisant la Suède, méritant ainsi sa deuxième médaille de bronze de la compétition.

2017 @ Montréal 
Contrairement au tournoi de 2015, la ronde préliminaire a lieu à Toronto. Les hôtes défont la Russie, mais s’inclinent devant les États-Unis, ce qui met des obstacles encore plus grands sur la route de la finale. Même si le Canada retrouve progres-sivement ses repères et bat la Suède en demi-finale, il perd la médaille d’or en fusillade contre les États-Unis. Thomas Chabot (Sea Dogs de Saint John), dont la performance est l’une des meilleures de l’histoire par un Canadien, est élu joueur par excellence du tournoi. La Russie enlève le bronze contre la Suède.

plus de nouvelles
2:18
Après-Match - Drummondville -Marc-Andre Dumont
Il y a 19 heures
2:12
Après-Match - Drummondville - Beaudin, Rodrigue
Il y a 24 heures
La Russie force la tenue d'une prolongation et remporte la série à Drummondville
Il y a 1 jour
Photos de Série Canada-Russie : 6e Match
Il y a 2 jours
2:23
Avant Match - Drummondville - Marc-Andre Dumont
Il y a 2 jours
Veleno, Rodrigue, Bernard, Guay et Beaudin peuvent s’imposer à la maison
Il y a 2 jours